Une nuit sous les étoiles



Il est 2h12, après 45min de sommeil, je me réveille, j'ai besoin d'écrire, ça tourne dans ma tête, les mots fusent, c'est excitant, mais je veux dormir, pourtant j'aime tellement écrire, c'est vital, nécessaire. Je ne peux pas attendre, alors que l'empressement se fait sentir, je décide tout de même d'aller me chercher quelques fruits, j'ai faim de mots certes, mais je préfère d'abord nourrir mon corps, la nuit sera longue mais savoureuse.


Ma chambre est une petite dépendance collée à la jolie maison, une maison dont le style vintage me ressemble. Après un hiver coloré et ensoleillé à Lisbonne, c'est ici, à Andernos-les-Bains, que j'ai décidé de poser mes valises le temps d'un printemps.


Alors que je retourne dans cet ancien garage rénové et aménagé en chambre, je prends un instant sur la terrasse pour respirer la douceur de cette nuit qui ressemble déjà à l'été. Il fait bon, je lève les yeux au ciel et là un spectacle grandiose, une oeuvre d'art s'offre à moi.

Des milliers, des millions d'étoiles que je perçois, des arbres autour pour seul décor, et ces étoiles à perte de vue me donnent un sentiment d'infini,

que seul le ciel me procure.


Je pousse la baie vitrée qui me sert de porte et retourne m'installer dans mon lit.